Fanfare Ô Balkans – Le stage musical 2022

À qui s’adresse la Fanfare ?

Le stage « Fanfare Ô Balkans » s’adresse à tous les musiciens amateurs* ou professionnels** désireux d’approfondir leurs connaissances des musiques « balkaniques » et de goûter au travail collectif et joyeux de la fanfare.

*ayant une pratique d’au moins 1 an

**par ex : les enseignants souhaitant découvrir une approche du répertoire par l’oralité.

Au quotidien :

Les journées sont organisées en plusieurs temps :

1) Travail de groupe : création et apprentissage d’un répertoire commun présenté en clôture  de stage lors d’un concert festif avec participation d’un groupe professionnel.
2) Ateliers thématiques 
3) Temps de travail personnel
4) Repas en commun le midi
5) Retour dans les familles d’accueil

Note Pédagogique 

Le répertoire des Balkans est d’une richesse immense et évolue en permanence.

Les musiques présentes dans une région tendent autant de ponts, vers celles des régions voisines, qu’elles comportent de spécificités stylistiques.

On ne saurait dresser une liste exhaustive des différents styles musicaux, encore moins des éléments qui les composent.

Les Intervenants ne proposeront donc pas une approche de spécialistes mais plutôt une ouverture vers les différents styles présents dans le répertoire choisi pour la Fanfare.

Ils auront aussi à cœur d’accompagner les stagiaires dans leurs recherches personnelles, de les éclairer au mieux dans leurs choix musicaux et de les guider dans leur pratique instrumentale.

La transmission des morceaux se fera essentiellement de manière orale (les partitions seront disponibles en cours de stage pour faciliter le travail personnel). Ce sera l’occasion d’ouvrir ses oreilles, de faire fonctionner sa mémoire et d’apprendre à se faire confiance !

Le répertoire sera choisi par les Intervenants  dans un souci de cohérence stylistique mais aussi en fonction du niveau et de l’effectif des stagiaires.

Chacun peut aussi à tout moment proposer un morceau de son choix. Toute initiative est bienvenue !

Les Ateliers

a) Rythme : 

– Nommer, comprendre, reproduire et reconnaitre les différents rythmes qui structurent les morceaux.
– Faire le lien avec les danses auxquelles ils se réfèrent et qui leur donnent souvent leurs noms.
– Identifier la composition interne des mesures,
– Différencier temps forts et faibles,
– Créer des variations, des « mises en place »,
– Structurer sa mélodie sur un schéma rythmique…

Cet atelier n’est pas dédié aux seuls percussionnistes !

Percussions, voix, ou avec son instrument

b) Bavna, Taksim , Doïna… bien d’autres noms encore pour ces improvisations précédant traditionnellement les morceaux « écrits ». 

A chaque région, chaque culture, sa propre manière…mais quels points communs ? quelles différences ? et par quoi commencer ?

En acquérant quelques principes de base, les stagiaires seront rapidement amenés à jouer à ce jeu poétique, à affiner leur discours musical, à l’étoffer de manière cohérente.

Instruments ou voix

c) Solo ! : dans de nombreuses traditions c’est très souvent un moment de grande virtuosité.

Cet atelier permet d’approcher ce moment (parfois anxiogène) de manière sereine.

Les stagiaires y trouveront des pistes précieuses :   

– comment débuter, comment structurer un solo ?
– quelle part d’improvisation et d’écriture ?
– comment utiliser la partie « écrite » du morceau pour développer des idées musicales ou créer des contrastes ?

Percussions, voix,  ou avec son instrument

d) Ornementation : glissando, trilles, gruppetto, augmentation…tout ce qui donne sa saveur si particulière à ce répertoire !

Chaque style mériterait une exploration approfondie tant les possibilités de variations autour d’un simple groupe de notes sont nombreuses !

Les participants sont invités à un travail autour de quelques cellules « type » qui leur permettra d’affiner leur écoute et de s’approprier les mélodies du répertoire. Ils affineront « leur » manière d’ornementer, dépendante de leur instrument, du style dans lequel ils souhaitent jouer et bien sûr de leurs désirs et de leurs goûts musicaux.

Percussions, voix,  ou avec son instrument

e) Eveil et plateau : il se déroule le matin et concerne tous les stagiaires. Il permet de débuter la journée en douceur et d’évacuer les fatigues de la veille. (le rythme du stage est assez soutenu !)

Construit autour d’un parcours progressif, il vise notamment à améliorer la qualité de l’écoute de la Fanfare, la confiance en soi et dans le groupe.

Des exercices ludiques permettront aussi d’appréhender sereinement la scène et de décontextualiser l’utilisation des instruments.

Percussions, voix, ou avec son instrument